Chirurgie orthopédique

Notre structure comprend deux vétérinaires, le dr ROHR et le dr LHUILLIER, qui sont formés pour la gestion et le traitement des fractures des chiens et des chats.
Après avoir réalisé un bilan orthopédique et radiographique, ils pourront vous proposer un traitement adapté.

Traitement des fractures : chaque fracture est différente, elle peut atteindre un ou plusieurs os, elle peut être simple ou complexe, se trouver au milieu d’un os ou à son extrémité et peut concerner un animal jeune ou adulte. C’est pourquoi, en fonction de la fracture et de l’âge de l’animal, un traitement adapté, basé principalement sur la mise en place de plaques ou de broches, vous sera proposé.

Traitement de la rupture du ligament croisé : la rupture du ligament croisé crânial est une pathologie très fréquentes chez les chiens, quelque soit leur taille.

Il existe de nombreuses techniques chirurgicales pour le traitement de cette pathologie.
Dans notre structure nous privilégions :
– pour les petits chiens : la mise en place d’une prothèse de ligament (technique de FLO modifiée)
– pour les grands chiens: la réalisation d’un nivellement du plateau tibial (TPLO)

Traitement des anomalies de croissance : ostéochondrite disséquante , déviation angulaire, luxation de rotule…
Concernant les luxations de rotule, les chiens de petit format sont très souvent atteints par cette pathologie.

On distingue plusieurs grade en fonction de la luxation médiale. Parfois la rotule se luxe mais ne se remet plus en place: il s’agit alors d’une urgence chirurgicale.
Le traitement de cette pathologie se compose de 3 étapes au cours de la même opération:
– creusement de la trochlée
– déviation de la crête tibiale
– recouvrement capsulaire

Traitement préventif de la dysplasie de la hanche chez le chien: la symphysiodèse
Certaines races comme le Labrador et le Golden Retriever, sont prédisposées à la dysplasie des hanches. Il s’agit d’une maladie en partie génétique, qui s’acquiert au cours de la croissance du chien, et qui engendre une hyperlaxité du ligament reliant la tête fémorale au bassin. Cette hyperlaxité conduit à une dégradation précoce des cartilages articulaires.

Cette dégradation entraînera très rapidement la mise en place d’arthrose ainsi qu’une douleur importante.
Il existe une technique chirurgicale qui permet de réduire la dégradation des cartilages des hanches, lorsque le chiot à 4 mois : la symphysiodèse. Avant de vous proposer cette intervention, il est nécessaire de faire des radiographies du bassin de votre chiot sous sédation et en distraction (radiographie réalisée sous sédation avec un distracteur).